top of page

Abandon de poste et démission

Le décret d'application sur l'abandon de poste, qui entérine la suppression des indemnités chômage pour les salariés concernés, est entrée en vigueur ce mardi 18 avril. Désormais, l'abandon volontaire de poste par un salarié est assimilé à une démission. "L'employeur qui constate que le salarié a abandonné son poste et entend faire valoir la présomption de démission (...) le met en demeure, par lettre recommandée ou par lettre remise en main-propre contre décharge, de justifier son absence et de reprendre son poste" dans un délai de 15 jours. Le législateur a néanmoins prévu que cette présomption puisse être annulée si l'abandon de poste a été provoqué par des manquements de l'employeur (harcèlement par exemple).

14 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page